Début des travaux du Stade Nicola de Simone en gazon synthétique
mercredi , 05 juillet 2017
J -75 : la grande entreprise commence

Le compte à rebours jusqu'au début des travaux du stade Nicola De Simone de Syracuse, précédemment stade Vittorio Emanuele III est terminé : le grand projet d'installation du revêtement en gazon synthétique du complexe sportif sicilien ont officiellement commencé, pour un stade tout neuf dans un délai de 75 jours.

C'est également Italgreen – vainqueur de l’appel d’offres pour la réfection du revêtement en gazon synthétique du stade de la Place Leone Cuella - qui a permis de respecter des délais aussi serrés.

La société de Bergame dispose d'un curriculum enviable : de la Juventus, à Vinovo, en passant par le Chievo Verona et les terrains réalisés en Amérique du Sud, au Japon et en Europe.

En ce moment même, les bulldozers de l'Entreprise Mammana s'activent à l'ancien terrain, lequel sera remplacé par un revêtement en gazon synthétique dernière génération.

Une grande satisfaction pour le maire de Syracuse, enthousiasmé par le début des travaux conformément aux délais prévus. Une satisfaction également exprimée par le Directeur général du club Siracusa Calcio, Gaetano Cutrufo : « C’est un jour important pour le club de Syracuse sachant que dans quelques mois, nous disposerons d'un revêtement en gazon synthétique de haute qualité ».

Le stade Nicola De Simone sera la troisième installation sportive du groupe C à disposer d'un revêtement synthétique (à ce jour, seuls Trapani et Castellamare di Stabia sont dans le même cas) et Italgreen prévoit de le livrer dans les 75 jours initialement prévus, permettant ainsi à l’équipe de disputer les premiers matchs de septembre sur ce nouveau terrain tant convoité.

C'est donc ainsi que commencent les travaux de décapage pour l'installation de la sous-couche homologuée, systèmes de drainages, les travaux d’égout et l'installation du revêtement synthétique avec de nouvelles cages qui permettront au stade De Simone de prendre un aspect plus moderne.

Faire un commentaire